Accueil > Economie > INSS - Conférence de presse sur le bilan de l’exercice 2016 - Le nombre de (...)

INSS - Conférence de presse sur le bilan de l’exercice 2016 - Le nombre de travailleurs actifs a augmenté de 1,14%

jeudi 9 février 2017, par Pascal Nahimana

Le nombre de travailleurs actifs a augmenté de 1,14%

JPEG - 61.8 ko
M. Prosper Bazombanza, directeur général de l’Institut national de sécurité sociale (INSS) - Photo : ppbdi.com 2017

Source : http://www.ppbdi.com/index.php/ubum/imibano/9-actualite/6063-inss-conference-de-presse-sur-le-bilan-de-l-exercice-2016
L’Institut national de sécurité sociale (INSS) a organisé à son siège, le mercredi 8 février 2017, une conférence de presse concernant le bilan des réalisations de l’année 2016. Le directeur général dudit institut, Prosper Bazombanza, a signalé que les dossiers clôturés se chiffrent à 17 439 dont 40 des PMPA et FAB.

Au cours de la présentation de ce bilan, le directeur général de l’INSS, Prosper Bazombanza, a indiqué qu’en ce qui concerne l’affiliation des employeurs et l’immatriculation des travailleurs, 617 employeurs ont été affiliés, 262 ont été suspendus, 7 radiés et 27 ont été remis en activité. « Jusqu’au 31 décembre 2016, 7 064 employeurs sont affiliés à l’INSS », a déclaré Bazombanza. Il a précisé que le nombre des travailleurs actifs a connu une augmentation de 1.14%.
Le directeur général de l’INSS a signalé qu’au cours de l’année 2016, 3 378 dossiers ont été introduits tandis que ceux clôturés se chiffrent à 17 439 dont 40 des militaires provenant des anciens partis et mouvements politiques agréés (PMPA) et forces armées burundaises (FAB). Pour l’exercice 2016, M. Bazombanza a dit que les dépenses du régime des pensions sont chiffrées à 22 903 265 FBu. Ces dépenses sont divisées en pensions de vieillesse, d’invalidité, de survivants, allocations de vieillesse, allocations de survivants, cotisations à la Mutuelle de la fonction publique (MFP) ainsi que les bonus.
Au cours de l’exercice sous revue, il a dit que 1 437 déclarations d’accidents de travail ont été enregistrées en tant que risques professionnels, au moment où les dépenses y relatives s’élèvent à un montant de 3 549 743 564 FBu. Il a signalé que le bonus d’un montant de 114 481 968 FBu est inclus dans ce total de ces dépenses en risques professionnels.

Revoir à la hausse le plafond actuel de 450 000 FBu

Concernant la perception des cotisations, M.Bazombanza a affirmé qu’au cours de l’année dernière, le montant des cotisations escomptées était de 37 298 904 066 FBu et, au 30 novembre, on avait déjà encaissé 33 396 310 072 FBu. Il a précisé que ces cotisations couvrent uniquement la période allant du 1er trimestre au 3ème trimestre. Ce responsable a dit que l’INSS a encaissé les loyers d’un montant global de 885 880 091 FBu et deux agences ont été créées dans les provinces de Cibitoke et Rumonge dans le but de la décentralisation du service.
Dans la rubrique des perspectives, le directeur général a déclaré que l’INSS a initié un projet des études actuarielles des branches des pensions et des risques professionnels dont le cahier de charges de son bureau sera, entre autres, de revoir à la hausse le plafond actuel de 450 000 FBu pour suivre la tendance de l’évolution des salaires et atteindre au moins 1 000 000 FBu, revoir à la hausse le plafond actuel et désuet fixé à 80 000 FBu depuis l’année 1990 et revaloriser d’urgence les prestations en cours de paiement. « A l’issue de ces études actuarielles, des décisions seront prises pour redresser tous ces défis et bien d’autres évoqués par les partenaires sociaux », a indiqué le responsable de l’INSS

Vincent Mbonihankuye


Voir en ligne : INSS - Conférence de presse sur le bilan de l’exercice 2016 - Le nombre de travailleurs actifs a augmenté de 1,14%