Accueil > International > L’artiste musicien Johnny Hallyday est mort

L’artiste musicien Johnny Hallyday est mort

mercredi 6 décembre 2017, par Muco Hilaire

"L’idole des jeunes" a tiré sa révérence cette nuit à l’âge de 74 ans des suites d’un cancer des poumons.

Pour tous, c’était simplement "Johnny" : l’incarnation du rock français, une voix puissante ayant traversé les modes, une star à la vie tempétueuse et accidentée, mais aussi un survivant chantant la solitude, finalement vaincu par le cancer... Johnny Hallyday est mort dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 74 ans.

Il n’y avait plus trop d’espoir depuis que Johnny Hallyday avait été hospitalisé il y a un mois pour détresse respiratoire. Laeticia n’envoyait plus de messages sur les réseaux sociaux, elle qui s’était régulièrement employée à donner des nouvelles rassurantes de Johnny, depuis qu’il avait annoncé début mars être traité contre la maladie. Un cancer dont il savait déjà qu’il était métastasé.

> L’annonce de Laeticia Hallyday : "Mon homme n’est plus"

Détecté dans les poumons de la star en novembre 2016, le cancer aura donc terrassé en un an celui que son ami Eddy Mitchell avait surnommé "Robocop". Et qui avait déjà tutoyé la mort, lors de sa tentative de suicide en 1966 après la demande de divorce de Sylvie Vartan, puis plus récemment lorsqu’il plongea plusieurs jours dans le coma en 2009 en raison de complications consécutives à une opération.

Aujourd’hui, les fans pleurent l’artiste aux multiples talents qui a révolutionné le monde de la musique. Ses influence rock ’n’ roll, pop, rythm and blues, soul et rock psychédélique lui ont permis de traverser les époques. Retour sur son histoire hors du commun...

Son enfance

Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, voit le jour le 15 juin 1943 à Paris. Fils d’Huguette Clerc, une Française mannequin-cabine, et de Léon Smet, un acteur, danseur et chanteur belge, ses débuts dans ce monde sont difficiles.

Abandonné par son père à l’âge d’un an, il se retrouve seul avec sa mère. Cet événement le marquera durant toute son existence. "Il a fait de moi un déraciné. Une déchirure qui me marquera à vie", confiera la star des années plus tard dans son autobiographie.

Huguette, sa mère, étant trop occupée par son activité professionnelle, n’élève pas le petit Jean-philippe. Elle le confie à sa belle-sœur Hélène. Cette dernière a deux filles : Desta et Menen.

L’enfant passe la plupart de son temps avec sa cousine Desta et Lee Halliday, le mari de cette dernière qui est Américain. Tous deux danseurs, les "Halliday", avec "i", initient Jean-philippe à l’art du spectacle. Lee le surnomme alors… "Johnny".

Véritable modèle, il incarne le rêve américain. Lee devient la figure paternelle qui manque à Johnny : "Ma seule consolation : si j’avais eu un papa comme presque tout le monde, je n’aurais jamais rencontré Lee et je ne serais jamais devenu Johnny Hallyday", ajoutera-t-il dans son livre.

Le petit garçon talentueux apprend la danse classique, prend des cours de théâtre et de violon avant de se passionner pour la guitare.

Ses débuts

A 9 ans, Johnny monte sur scène pour la première fois. Il se produit pendant les changements de costume du couple. En 1956, alors âgé de 13 ans, il fait la première partie des "Halliday" à Copenhague.

A 14 ans, il découvre Elvis Presley et décide de devenir chanteur de rock’n’roll. Quelques temps plus tard, Il fait la connaissance de Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, également passionnés par cet univers musical. Grace à Lee, qui le produit, Johnny reçoit les disques américains avant tout le monde et se perfectionne de plus en plus dans cette discipline.

Le chanteur, alors âgé de 17 ans, sort son premier disque "T’Aimer follement", en 1960. Mais Son nom est mal orthographié sur le 45 Tours : Halliday devient Hallyday avec "y".

Rapidement surnommé "l’idole des jeunes" à cause d’un de ses titres phares, le jeune homme devient une star incontournable de la scène francophone dès les sixties. Jimi Hendrix joue en première partie du concert de Johnny à l’Olympia. Les deux artistes deviennent amis.

Une carrière impressionnante

Avec les années, les concerts de Johnny deviennent des shows spectaculaires. Ces événements réunissent ses fans de plus en plus nombreux et de toutes les générations. Son palmarès est impressionnant : 183 tournées et 28 millions de spectateurs. L’artiste enregistre plus de 1.000 titres, compose une centaine de chansons et vend 110 millions de disques. L’homme reçoit 40 disques d’or, 22 de platine, 5 de diamant et 10 Victoires de la musique. Il sort 50 albums studio et 29 albums live. La fin de sa carrière impressionnante est marquée par la tournée Les Vieilles Canailles, réunissant sur la même scène Johnny et ses amis Eddy Mitchell et jacques Dutronc.

Ses amours

Johnny Hallyday épouse Sylvie Vartan en 1965. Ils ont eu un fils un an plus tard : David. Mais le couple mythique divorce en 1980. L’année d’après, le rockeur dit "oui" à Elisabeth Etienne mais leur union ne durera qu’une année. En 1982, la star fréquente l’actrice Nathalie Baye. Ils auront une fille en 1983 : Laura. Ils se séparent trois ans après la naissance de leur enfant. En 1990, il épouse Adeline Blondieau. Le couple divorce en 1992 puis se remarie en 1994 pour se séparer définitivement l’année d’après.

En 1995, Johnny Hallyday et Laeticia Boudou se disent "oui" à Miami avant de renouveler leurs vœux en 1996 à Neuilly-sur-Seine. Le couple adopte Jade en 2004 et Joy en 2008.

Un cancer foudroyant

Les parents et leurs deux filles s’installent aux Etats-Unis, pays de cœur de Johnny...Mais en mars 2017, la nouvelle tombe. Le chanteur est atteint d’un cancer des poumons. Il va se battre contre la maladie jusqu’au bout, faisant même la promotion de "Quelque chose de Johnny", un album de ses principaux tubes interprétés par une myriade de stars. Après sept décennies à "vivre pour le meilleur", Johnny a tiré sa révérence entouré des siens.

RTL info